• Rillé se trouve en Touraine mais ce n'est pas bien loin de l'Anjou.

    Outre le village, le lieu privilégié est le lac et son environnement, l'attraction quant à elle est le petit train à vapeur qui emmène ses passagers faire un petit tour autour du lac. Un camping très agréable est situé sur ce site, camping Uttopia avec ses chalets, ses cabanes, ses roulottes et ses grandes canadiennes.

    La pêche est autorisée, des aires de jeux pour enfants sont aménagés, des canoës et pédalos sont à dispositon. C'est un site agréable pour passer une journée sympathique ou même des vacances.

     

     Un peu d'histoire

    Au moyen-âge, la ville de Rillé eut le droit de devenir une ville close de l'Anjou

    Sous l'ancien Régime, Rillé dépendait de Château-La-Vallière et faisait partie intégrante de l'Anjou et plus précisément de la sénéchaussée angevine de Baugé (petite ville actuelle du Maine et Loire) jusqu'à la révolution française.

    De nos jours, Rillé est située  dans la Touraine angevine, expression désignant la partie orientale de l'Anjou qui fut rattachée au département d'Indre et Loire en 1790 lors des créations des départements français.

     

    Quelques photos

    Rillé ... son lac et son petit train

    Rillé ... son lac et son petit train

    Rillé ... son lac et son petit train

    Rillé ... son lac et son petit train

    Rillé ... son lac et son petit train

    Rillé ... son lac et son petit train

    Rillé ... son lac et son petit train

    Rillé ... son lac et son petit train


    15 commentaires
  • Village de charme où j'aime aller me balader. Situé en Touraine à la limite de l'Anjou.

    Candes St Martin


    22 commentaires
  •  

    v3

      

    C'est en me promenant sur le célèbre parcours "sur les pas de Rabelais" que j'ai pu lire ceci !

     " Pour pantagruel, fils de gargantua, le pantagruelion symbolise la croyance en la puissance de la nature maitrisée et le progrès des sciences.

    Rabelais a doté cette plante imaginaire d'un nombre considérable de vertus qui en font une plante mythique  et magique. Il rappelle que le pantagruelion possède toutes les qualités du chanvre et du lin. Ces plantes étaient très utilisées à la renaissance puisqu'elles jouaient un rôle primordial dans l'industrie textile, la fabrication de cordes ou encore de bandes pour les arbalètes. "

    Sur les hauteurs de Seuilly, se trouve un parcours ludique bien sympathique bordé de fleurs de lin.

    v4

     


    14 commentaires
  •  Il se trouve sur les hauteurs de Seuilly dans le département d'Indre et Loire (37).

    ch1

    Château édifié au 14è siècle mais c'est au 15è siècle qu'il fut agrandi et embelli.

    ch2

    Jeanne d'Arc logea un temps dans ce château !

    ch3

    Situé sur le circuit touristique :  Sur les pas de Rabelais. La maison natale de Rabelais se trouvant juste en face sur l'autre côteau.


    18 commentaires
  • Chinon se situe dans le département d'Indre et Loire (37). Jolie petite ville magnifiée par son château-forteresse imposant sur une colline avec à ses pieds la Vienne qui passe. Chinon, connue également pour ses bons vins.

    Ce jour là, il y a 15 jours, il faisait un temps superbe, Chinon avait fait le plein de badauds, et pour cause, il y avait fête. Sur l'eau beaucoup d'embarcations en bois, même un bateau de viking était là ! 

    C'était la Fête des batelliers, avec pour l'occasion représentation de différents corps de métier ayant rapport avec la batellerie.

    Chinon 1

    De nombreux petits châteaux et des vignes se trouvent à Chinon.

    chinon 2

    Un ascenceur installé au pied de la vieille ville pour accéder au château.

    chinon 3

    Sur le chemin du château, de jolies maisons et une végétation abondante.

    chinon 4

     


    22 commentaires
  • enfin ce qu'il en reste !

    r5-copie-1

    C'est vers 1630 que Richelieu (J.A du Plessis) fait construire un somptueux château. Il sera terminé en 1642.

    Ce château fut le plus grand de France avant Versailles. Pendant la révolution, ce château fut à l'abandon, puis démoli en 1835.  En 1877; un riche banquier achète le domaine, il poursuit les restaurations et aménagements débutés au milieu du XIXè siècle, plantation d'arbres le long des grandes allées, remise en eau des douves.

    r6-copie-1

    De nos jours, il ne reste que le pavillon central, l'orangerie, le chais et une habitation au fond du parc.

    r12

    r3

    r9-copie-1

    r11

    r14

    r8

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique