• A quoi joue t-on en Anjou ?A la boule de fort La boule de fort est le jeu le plus typique de la région angevine. Ce jeu serait né au début du 18ème siècle mais la première boule aur

    A la boule de fort

     

     

    250px-Boules_de_fort.jpg

     

    La boule de fort est le jeu le plus typique de la région angevine.  Ce jeu serait né au début du 18ème siècle mais la première boule aurait été ferrée à Mazé en 1865.

    Diverses origines contées.

    Selon la tradition orale, la boule de fort viendrait des Plantagenêts, comtes d’Anjou et rois d’Angleterre. Pour d’autres, ce sont les forçats, employés à la construction des levées de la Loire par Jeanne de Laval, qui seraient à l’origine du jeu, en roulant leur boulet dans les fossés ou dans les cales des bateaux pendant leur repos. Certaines explications font référence à Napoléon et à ses grognards qui, après la bataille, jouaient à la boule de Fort pour se détendre. La forme de la boule pourrait venir aussi des billes de bois usées servant au fonctionnement de nombreux moulins qui fleurissaient le long de la vallée de la Loire.



    Ce jeu se joue principalement dans une salle que l'on nomme sociétémais peut se jouer également en terrain extérieur mais c'est beaucoup plus rare.
    Qu'est ce que la société : dans les villages, c'est un lieu de rencontre où les joueurs de boule de fort peuvent se retrouver pour jouer, mais également pour boire quelques verres de vin. Ce qui donne une réputation pas toujours bonne à ces sociétés, mais depuis quelques années, des changements ont eu lieu et la boisson changea également. A noter que maintenant les femmes jouent à la boule de fort ce qui n'était pas le cas avant. Des concours sont organisés entre différentes sociétés de boule de fort en Anjou.

    Parlons des boules : elles sont faites en bois de cormier ou de buis d'une largeur de 13 cm de diamètres pour une épaisseur de 10 cm. Elles sont cerclées de fer sur le tiers de la largeur. La forme particulière a pour nom "méplate", c'est à dire qu'elle possède un côté faible légèrement évidé et un côté fort, d'où le nom du jeu, chargé d'une petite masse de plomb. La boule est donc constamment en déséquilibre et tombe toujours sur son fort. Son poids peut varier de1,2 à 1,5 kg. 




    Parlons maintenant du terrain :
    Le terrain de jeu est en forme de gouttière, les bords appelés pentes sont relevés.
    Il mesure 20 mètres de long pour une largeur de 7 mètres. ll est terminé aux deux extrémités par des madriers pour arrêter les boules.
    Le port de chaussons (charentaises le plus souvent) est obligatoire.


    jeu-de-boule-de-fort.jpg

    Les règles du jeu :
    Les règles et les points sont les mêmes qu'à la pétanque. 
    Le but du jeu est de s'approcher le plus près du maître qui est ici une petite boule ronde en plomb. Il existe deux sortes de joueurs : tout d'abord, les rouleurs approchent leur boule du maître en douceur ; en effet, une boule met en moyenne 45 secondes pour atteindre le maître. Cette durée peut atteindre une minute sur les jeux les plus long.
    Puis les tireurs sont chargés de dégager les boules gênantes en expédiant leur coup à toute vitesse. Les équipes sont donc généralement constituées de 2 joueurs: un rouleur et un tireur. Deux équipes s'affrontent sur une partie de 10 ou 12 points. Une partie dure souvent plus d'une heure.